Catherine Cressens

Le centre de formation en réflexologie de Chambéry – Savoie

Enseignante fédération FFPER, enregistrée sous le numéro 847 30 19 58 73 auprès du préfet de région Auvergne Rhône-Alpes

Notre centre de formation en réflexologie de Chambéry vous propose un cursus composé de 7 modules de formation, réparti sur 7 mois et représentant 210h de stage (1/3 théorique et 2/3 pratique). Il délivre une certification de niveau I
La formation s’adresse à tous et ne nécessite pas de pré-requis. Tout le monde peut l’apprendre, à condition de respecter certaines règles :

  • La première est le fondement même de cette médecine ancestrale : tout est lié dans le corps.
  • La seconde règle est plus difficile à intégrer pour un esprit formé à la culture occidentale : le but de la réflexologie est de soigner la cause, et pas seulement les symptômes de la maladie.

Les capacités attestées en fin de formation

  • Accueillir et accompagner les personnes.
  • Identifier, analyser et interpréter les zones de tensions et traiter les points réflexes sensibles.
  • Traitement des zones et points réflexes sensibles pour relaxer les personnes et prévenir des troubles ponctuels ou chroniques dus au stress.
  • Création et gestion des moyens et des ressources de sa structure.

Les débouchés de la réflexologie

Le réflexologue exerce le plus souvent son activité en profession libérale et intervient :

  • dans le secteur indépendant (à domicile, en entreprise sous forme d’ateliers de gestion du stress, dans des hôtels, des centres d’accueil pour personnes âgées, de remise en forme, des clubs de sport…
  • dans un cabinet paramédical
  • dans une équipe de professionnel(le)s de l’esthétique
  • dans des centres de thalassothérapie, de balnéothérapie et dans des établissements thermaux.
  • dans des structures de la petite enfance
  • dans des établissements de santé privés qui traitent diverses pathologies avec une équipe de psychologues et de psychiatres

La médecine traditionnelle chinoise

En médecine traditionnelle chinoise, le pied fait partie d’une thérapie ancestrale. Il reçoit toutes les énergies captées par les mains (réflexologie palmaire) et les achemine par les voies énergétiques appelées « méridiens » en acupuncture. Ils régulent la circulation de l’énergie dans toutes les parties du corps.

Le pied est une sorte de télécommande, les points réflexes sont comme ses boutons. Quand un organe ou une partie du corps fonctionne mal, l’énergie vitale est entravée. Sa circulation est gênée dans la zone concernée : elle retourne vers le pied et se focalise sur un point de la plante des pieds qui devient sensible. Cette sensibilité ponctuelle signale la déficience de l’organe correspondant.

Les points réflexes sont reparties dans tout le corps. Le pied en compte le plus grand nombre, il est donc le récepteur le plus riche, le plus sensible aux messages. Il est le messager par excellence. Il exprime les maux, physiques et psychologiques. La réflexologie expérimentée les interprètes (par décodage biologique). Par ses techniques de stimulations, il lui transmet le message.

La maladie à sa propre vie. Elle fonctionne comme un organisme. Elle traverse tous les âges de la vie. Elle se nourrit aussi des émotions qui traversent l’être. Elle est sensible à l’environnement affectif du patient, à son mode de vie. Elle réagit et respire différemment si l’énergie intérieure et environnementale est positive.

Le décodage biologique

Le décodage biologique consiste à rechercher le sens biologique du symptôme, l’intention positive de la maladie. On s’interrogera sur la fonction de l’organe et sur ce qu’apporte le changement de fonctionnement, si il y a excès ou carences…

Par exemple, un excès d’acidité dans l’estomac correspond au un besoin biologique de digérer un aliment particulièrement lourd. Un yaourt nécessite beaucoup moins d’acidité chlorhydrique pour être digéré qu’une fondue savoyarde. Un excès d’acidité nous aiguille vers la recherche d’une émotion : un événement qui ne passe pas, que je n’arrive pas à digérer.

Chaque organe, selon sa fonction spécifique, correspond à un conflit potentiel :

  • estomac : écœuré(e),  subir quelque chose d’indigeste
  • thyroïde : impatient(e),  car il y a urgence à agir.
  • larynx : effrayé(e),  car on voit arriver un danger et on a besoin de crier